Archives


/ 0

Rencontre inspirante

Rencontre avec Christian Nibourel : « un leader différent doit lutter contre les 3C, conformisme, clonage et cloisonnement»

20th juin 2016

Mercredi 2 juin 2016. 18H30. Rencontre avec Christian Nibourel, Président d’Accenture France et Bénélux, Président de l’Association Passeport Avenir.

Pragmatique, ambitieux et avant-gardiste, il est un leader différent engagé. Devant une vingtaine de DL, il expose sa conception du leadership qui veut inclure les aspects de la société d’aujourd’hui et celle de demain. A la tête du cabinet, il place les questions sociales et sociétales (diversité, ouverture, talents…) au centre de ses actions. Retour sur cette rencontre non seulement passionnante, mais également rassurante.

 

Nous voici dans les locaux d’une des plus grandes entreprises de conseil au monde. Un bâtiment moderne, lumineux, au design assez plaisant. Les premiers DL arrivent et attendent patiemment au niveau de l’accueil, content de se retrouver et impatient à l’idée de rencontrer le fameux président de leur association et de pouvoir enfin lui poser les questions sur son parcours, sa personnalité, ses motivations et ses engagements.

Au bout de quelques minutes, le groupe est complet. Nous sommes invités à monter dans la salle de réunion. Notre hôte, déjà là, nous accueille avec le sourire aux lèvres et un regard bienveillant. Nous nous installons avec enthousiasme autour de longues tables en U, fournies de petits amuses-bouches.

La rencontre commence. L’atmosphère y est détendue et informelle. Christian Nibourel a rapidement identifié le groupe qu’il avait en face de lui. Il s’adapte. Tout le monde est tout de suite à l’aise.

Il commence par se présenter et nous raconte son parcours : ses années d’études en Ingénierie Génie Civil à l’INSA, puis à l’EM Lyon ; ainsi que les débuts de sa vie professionnelle. C’est par une offre d’emploi dans un  journal, qui correspondait « à peu près » à son profil, qu’il parvient à entrer chez Accenture : en appelant naïvement le numéro indiqué depuis une cabine téléphonique de l’époque situé à La Poste, il a accès aux entretiens puis intègre l’entreprise en tant que junior, au secteur de la finance.

Il y a rapidement évolué, gravissant graduellement les échelons au sein de l’entreprise sans jamais refuser un poste, pour se retrouver aujourd’hui, 32 ans plus tard, à cette position tant convoitée de Président d’Accenture France et Bénélux.

 

Au tour des DL d’avoir la parole. Nous trépignons d’impatience à l’idée de pouvoir l’interroger en face à face sur les différents sujets que sont l’affirmation de soi, le leadership et l’égalité des chances. Les questions sont nombreuses. Mr Nibourel prend le temps de répondre et d’illustrer ses propos par de nombreuses figures et exemples.

Un trait de caractère ressort assez vite à travers ses réponses : un pragmatisme fort.

Au moment où la question lui est posée, le président a une idée assez claire de ce qu’il considère être un bon leader : une personne curieuse, en quête d’un apprentissage permanent, mais surtout passionnée et persévérante, qui croit avec force en ce qu’elle fait.
Cette personne se démarque par une intégrité et une légitimité forte qui lui octroient une capacité à pouvoir indiquer et emmener les autres dans une direction donnée. « A l’exemple d’un Messi au sein du FC Barcelone, sa présence suffit à ce que l’organisation, aussi petite soit elle, aille dans le bon sens. Sa finalité est de faire grandir les autres avec lui, faire émerger de nouveaux leaders ».

« Conformisme, clonage, cloisonnement » : ce sont les trois termes souvent répétés par Christian Nibourel comme étant les barrières au leadership efficace et contre lesquelles il lutte.

Cloner, essayer de faire comme les autres ou d’être comme les autres, c’est ce qu’un bon leader doit s’empêcher de faire. Il faut savoir créer la rupture et être un acteur clé du changement.

S’il y a bien un aspect qui semble marquer le leadership du président, c’est sa différence. Si au début il voulait être comme les autres, il a très vite intégré l’idée que c’est sa différence qui fait sa force.
Anticonformiste, se voulant sincère dans sa conviction et en ligne avec son honnêteté intellectuelle, ce ‘challenger’ pourrait donc se définir comme un leader différent.

 

Nous commençons à voir les fondements de son engagement au sein de Passeport Avenir et d’autres organisations. C’est un homme qui veut avoir conscience du monde et des problématiques sociales et sociétales qui impactent l’entreprise d’aujourd’hui et celle de demain.

Christian Nibourel a une conviction : « la diversité est une chance, il faut que je l’organise ». Les questions d’ordre raciales, religieuses ou sexuelles sont présentes et doivent être traitées.
Il prône donc une politique inclusive de toutes ces formes de diversité : l’aspect social est primordial. « Si les collaborateurs se sentent acceptés dans l’entreprise, ils y restent et seront plus performants sur le long-terme ».

Ils sont ceux qui, par leur différence, créeront quelque chose de différent. Ils constituent une valeur ajoutée en ligne avec cette idée de rupture, de renouveau.

 

Tout en partageant sa vision des enjeux de demain, il n’en oublie pas de conseiller les Different Leaders: notre diversité est une force, mais elle ne constitue en rien un élément suffisant. « Ce n’est pas un facteur de succès, ce n’est pas un facteur d’échec. »

Le secret ne réside pas dans la confrontation et l’opposition frontale des codes déjà en place dans le but de pouvoir les changer. Il ne réside pas non plus dans l’acceptation et l’intégration de ces codes.
Le tout est de les comprendre afin de savoir et pouvoir jouer avec sa diversité… dans les règles communes.

 

Nous ne nous rendons pas compte du temps écoulé. Au bout de plus d’une heure et demie d’échanges enrichissants, nous apprenons que nous arrivons déjà au terme de cette rencontre. Le  livre de Christian Nibourel « Ecoutons le monde de demain » nous est offert puis nous procédons à l’incontournable photo de groupe. Autour d’un buffet, nous pouvons échanger de manière plus personnelle avec notre président et en profiter pour prendre quelques photos.

La soirée touche à sa fin. Chacun de nous rentrera chez soi avec cette petite inspiration en plus, cette petite lumière qui nous conforte dans le sens de notre engagement. C’est de pied ferme que nous attendons le prochain événement.

 

Yakhouba, Different Leaders