Article rédigé par Youssef, étudiant à ISC Paris et membre de la Communauté Different Leaders

Cet article s’adresse à tous ceux qui, aujourd’hui, comptent intégrer une école de commerce en France. Il aura pour ambition de donner une géographie sur le coût des écoles de commerce, afin de donner la possibilité aux candidats ou futurs candidats de prévoir les manières de financer leur école sur 3 ans. Ainsi, encourager les élèves boursiers qui ont la possibilité de faire les meilleures écoles, plutôt que d’abandonner à cause du financement. De plus, grâce au recueillement des témoignages des différents étudiants de Passeport Avenir, je vais tenter de vous proposer un certain nombre de solutions pour que le financement de votre école ne soit pas un obstacle dans vos projets scolaires.

Généralement, on parle d’un coût moyen annuel avoisinant les 9.000 € (2), si le crédit bancaire est l’un des moyens de financement les plus répandus pour les étudiants en école de commerce, financer de soi-même ses études n’est pas une utopie. Lorsque l’on n’a pas accès au crédit par manque de garant (ce qui est généralement le cas des étudiants boursiers), il faut envisager des solutions alternatives. Financer ses études ne doit pas être un frein. Au contraire, cela doit nous permettre de nous surpasser, de faire encore une fois deux fois plus que les autres. Mais la victoire revient de droit à celui qui a su faire les sacrifices nécessaires à la réussite.

Je profite de cet article pour parler de l’asymétrie de l’information et du comportement à avoir face à cette problématique, qui ne touche pas forcément seulement une population socialement « défavorisée ». On en parle généralement en économie, mais mon avis est de dire que cet enjeu recouvre tous les champs de notre société et en résumé : les individus dans notre société sont inégaux en information. L’information est devenue une ressource très importante, à telle point qu’une information peut valoir des milliers d’euros dans l’économie actuelle. La bonne nouvelle, est que la majeure partie de l’information est disponible gratuitement. La seule chose qu’il nous reste à faire est de savoir quel type d’information il nous faut, où la chercher. Ici, on doit répondre à la question que bon nombre d’entre nous se posent avant de passer les concours d’entrée aux écoles de commerce : comment financer nos études ?

Financer des études par l’apprentissage

La majorité des écoles proposent une formation continue qui alterne entre cours et professionnalisation en entreprise. Le rythme dépend de chaque école. Cette voie permet, d’une part, à l’étudiant de voir ses frais de scolarité payer par l’entreprise où l’apprentissage se fera. D’autre part, l’entreprise est exonérée de cotisations sociales en règle générale (3). Le problème du financement de la scolarité est non seulement résolu, mais en plus l’étudiant bénéficie d’un salaire (entre 584 € et 1 112 € selon l’âge et la durée du contrat), et acquiert de l’expérience, ce qui est un énorme avantage dans l’insertion professionnelle à l’issue des études.

Néanmoins, il faut savoir que l’alternance se fait à partir de la 2ème année (sauf à l’INSEEC où il est possible, dès la première année, de débuter en alternance). De plus, il faut faire un choix de métier ce qui exige d’avoir une idée de son projet professionnel très tôt, les contrats d’apprentissage pouvant aller de 1 à 3 ans il sera quand même possible de faire un changement de poste au cours de votre cursus.  (4)

Financer des études : les solutions alternatives

L’apprentissage est certes l’un des meilleurs compromis, lorsqu’on intègre une école de commerce sans avoir la capacité de financer l’école de commerce. Il est largement possible de suivre une école de commerce en formation initiale et de financer par ses propres moyens l’école grâce à des bourses, des aides financières, des exonérations, des jobs. Je concède que, dans ce cas, la gestion de votre budget sera calculé au centime près et ne vous permettra pas beaucoup d’extras, voire de profiter de l’école de commerce comme un autre étudiant qui lui n’a pas cette problématique du financement : en terme d’échange académique, d’engagement associatif etc.

L’une des solutions proposées par les écoles de commerce est l’exonération des frais de scolarité : l’ESC Montpellier propose le financement des trois années sur dossier (sur des critères sociaux), HEC Paris et L’EM Télécom est gratuite pour les boursiers, L’ESC Dijon propose une exonération d’une année sur critères sociaux et académiques. C’est en fonction de l’école, il faut se renseigner et faire une demande directement à la direction de l’école ou l’école fait souvent un appel aux candidatures pour l’exonération.

En plus des exonérations, il existe des bourses de mérites (1.500€ en moyenne). Celles-ci sont exclusivement données sur critères académiques. Elles sont proposées par des fondations parfois indépendantes de l’école. Il faut donc candidater à ces bourses par vous-même. Vous pouvez en bénéficier plusieurs fois au cours de votre cursus scolaire.

Le job étudiant est aussi l’un des moyens qui permet de recouvrir un certain nombre de dépenses quotidiennes. Il ne doit pas désavantager l’étudiant sur l’équilibre entre ses études et le travail à temps partiel. C’est pour cela que certains jobs sont plus appropriés que d’autres : soutien scolaire (Acadomia embauche à partir de la licence 3 et rémunère bien), conseil commercial, centres d’appel. Souvent, il existe une association en école de commerce qui propose des jobs étudiants tout au long de l’année.

Le financement des études ne doit pas être une barrière mais un challenge à relever

Un bon nombre d’étudiants ont réussi sans avoir les mêmes garanties financières que la plupart des étudiants en école de commerce. L’ascension sociale passe aussi par ce chemin difficile mais la victoire ne revient qu’à celui qui a combattu courageusement. Le nerf de la guerre de la société actuelle est l’information : il y en a trop. Seules certaines informations sont importantes. A nous d’aller les chercher !

Rang

Ecole

Ville

Prix des 3 années (2012-2013)

Apprentissage

Liens
1 HEC Jouy-en-Josas 35 700 € Non HEC : http://www.hec.fr/Grande-Ecole-MS-MSc/Programmes-diplomants/Grande-Ecole/Master-in-Management/Frais-et-financementEML : http://masters.em-lyon.com/fr/grande-ecole-esc-msc-management/Financement/aides-au-financement

ESCP : http://www.escpeurope.eu/fr/programmes-escp-europe/master-in-management-grande-ecole/presentation-master-in-management-grande-ecole-escp-europe/mim-master-in-management-grande-ecole-escp-europe/frais-de-scolarite-master-in-management-escp-europe-business-school/

EDHEC :http://www.bba-edhec.fr/vie-etudiante/financer-ses-etudes/financer-ses-etudes-153344.kjsp?RH=WWWEDHECCOM HYPERLINK “http://www.bba-edhec.fr/vie-etudiante/financer-ses-etudes/financer-ses-etudes-153344.kjsp?RH=WWWEDHECCOM&xtcr=3&xtmc=frais_de_scolarite”& HYPERLINK “http://www.bba-edhec.fr/vie-etudiante/financer-ses-etudes/financer-ses-etudes-153344.kjsp?RH=WWWEDHECCOM&xtcr=3&xtmc=frais_de_scolarite”xtcr=3 HYPERLINK “http://www.bba-edhec.fr/vie-etudiante/financer-ses-etudes/financer-ses-etudes-153344.kjsp?RH=WWWEDHECCOM&xtcr=3&xtmc=frais_de_scolarite”& HYPERLINK “http://www.bba-edhec.fr/vie-etudiante/financer-ses-etudes/financer-ses-etudes-153344.kjsp?RH=WWWEDHECCOM&xtcr=3&xtmc=frais_de_scolarite”xtmc=frais_de_scolaritetbs

2 EM Lyon Lyon 33 600 € Oui
3 ESCP Paris 32 800 € Oui
4 Edhec Paris, Lille, Nice 32 750 € Oui
5 Toulouse Business School Toulouse 29 100 € Oui
6 Skema Paris, Lille, Nice 29 000 € Oui
7 ESC Montpellier Montpellier 28 830 € Oui
8 Euromed Marseille 28 500 € Oui
9 NEOMA Rouen 28 429 € Oui
10 EM Grenoble Grenoble 28 382 € Oui
11 ISG Paris 28 220 € Non
12 Inseec Paris, Bordeaux 27 450 € Oui
13 Audencia Nantes 26 400 € Oui
14 Escem Tours, Poitiers 25 900 € Oui
15 ESC Pau Pau 25 474 € Oui
16 BEM Bordeaux 25 200 € Oui
17 ESC La Rochelle La Rochelle 24 900 € Oui
18 ICN Metz, Nancy 24 700 € Oui
19 ESC Rennes Rennes 24 600 € Oui
20 ESC Dijon Dijon 24 300 € Oui
21 EM Normandie Caen, Le Havre 22 970 € Oui
22 ESC Chambéry Chambéry 22 800 € Oui
23 EM Strasbourg Strasbourg 22 500 € Oui
24 ESC Saint-Etienne Saint-Etienne 22 500 € Oui
25 ESC Troyes Troyes 21 600 € Oui
26 ESC Clermont Clermont 21 000 € Oui
27 ESC Amiens Amiens 20 850 € Oui
28 ESC Brest Brest 20 700 € Oui
29 ESIEE Noisy-le-Grand 17 100 € Oui
30 Telecom EM Evry 15 000 € Oui
ISC Paris 31 500 € Non
Sup de co Reims Reims 26 730 € Oui
Essec Cergy-Pontoise 38 500 € Oui

(1)

Sources :