Ces amis l’appellent Jackpot mais il n’a pas (encore) touché le gros lot. Ancien champion d’Île-de-France de boxe anglaise amateur, et passionné par l’entrepreunariat, Jack est déterminé à créer sa start-up.

Tutoré Passeport Avenir et maintenant ambassadeur Different Leader, Jack a depuis son plus jeune âge la rage de réussir. Ce jeune homme tout en muscle et au cerveau bien rempli, qui a baigné dans un environnement familial instable, semble promu à un bel avenir. Enfant agité et plein d’énergie, il a résidé dans un quartier du 19e arrondissement de Paris puis d’Aubervilliers.

Ce Français d’origine tunisienne et polonaise a eu une enfance compliquée.  Il confie :

“J’aurais pu mal tourner, mais j’ai compris rapidement que la rue n’allait rien m’apporter, j’ai choisi de tout miser dans le sport ou les études.”

En effet, Jack a dû faire face à un choix déterminant dans sa vie : les études ou le sport de haut niveau. Après avoir été champion d’Île-de-France et atteint les quarts de finale au championnat de France, il décide de mettre un terme à sa carrière de boxeur pour entrer en classe préparatoire scientifique.

La boxe ne permet pas de vivre. L’entrepreneuriat, si.

Un choix qui n’avait rien d’évident : au départ, il décide d’abandonner sa 1ère S en cours d’année pour aller en 1ère Technologique et se concentrer davantage sur la boxe. Puis il regrette peu à peu son choix en voyant les grand(e)s champion(e)s de son club d’Aubervilliers (Boxing Beat) ainsi que ses entraîneurs, qu’il admire, ne pas avoir selon lui la reconnaissance sociale et financière qu’ils méritent.

Il explique : “Aujourd’hui, la boxe ne permet pas de vivre. Pour percer dans le sport, c’est clair, il vaut mieux faire du foot.”

Après avoir pris le temps de réfléchir à son avenir, Jack rêve alors d’ascension sociale. Il consacre plus de temps à ses études et décide de tout faire pour se donner les moyens de réussir :

« Au départ je n’avais pas de modèle, personne n’a fait d’étude dans ma famille et dans mon entourage. Donc j’ai fait le bourrin, je m’obligeais à aller à la bibliothèque au maximum, j’ouvrais le dictionnaire tous les soirs pour apprendre de nouveaux mots, je lisais tout et n’importe quoi. L’objectif, c’était d’apprendre comme un assoiffé de connaissance. Je me disais : Jack, il faut que tu rattrapes ton retard.”

C’est pourquoi, après avoir obtenu son baccalauréat STI (Sciences et Technologies Industrielles) au lycée Diderot (Paris 19e) avec mention très bien, Jack entre en classe préparatoire aux grandes écoles d’ingénieurs. Trois années de préparation intense aux concours qui lui rappellent les entraînements de boxe. Grâce à sa persévérance et sa détermination, il passe les concours avec succès puisqu’il intègre les Arts et Métiers ParisTech, une prestigieuse école d’ingénieur.

jack2

Weekend d’intégration 2016 de Passeport Avenir

Un entrepreneur né, en quête de défis

Actuellement en dernière année, Jack est un passionné de création d’entreprise et souhaite devenir entrepreneur. Il ne compte même plus les conférences, les meetings et les concours auxquels il a participé. C’est parce qu’il aime prendre des risques et souhaite aller au bout de ses idées que ce futur ingénieur-entrepreneur désire créer sa propre entreprise :

“J’aime l’aventure, le challenge, la compétition, c’est dans ce genre d’environnement que je suis performant.”

Il ne cesse d’en parler. Dans sa tête, “Ready-Party” est la future plateforme interactive et collaborative qui permettra d’accompagner étape par étape n’importe qui dans l’organisation d’événements privés.

Sa plateforme interactive donnera l’occasion à l’utilisateur d’être guidé, dit-il, en ayant un immense panel d’outils et conseils pour organiser son événement au mieux avec un minimum de frais. Simple, efficace et gratuit, “Ready-Party” apportera une nouvelle dimension sociétale en matière d’événementiel avec des valeurs d’entraide et de partage. Jack a toute une stratégie de développement pour ce projet et rêve au long terme d’une plateforme qui créera de nouveaux besoins chez les gens. Selon lui, le contact humain prime sur le virtuel et il projette de faire de Ready-Party, une passerelle entre le virtuel et le réel en proposant une multitude d’occasions de se rassembler, d’échanger, d’apprendre, entre amis, famille, voisins et même avec des personnes qui ne se connaissant pas mais ayant des intérêts communs.

Un grand coeur à l’âme de leader

Partager est le leitmotiv de Jack. Il souhaite transmettre ce qu’on lui a donné. Sa réussite, il la doit à toutes les personnes qui l’ont aidé, notamment ses enseignants qui lui ont toujours accordé du temps et la passion de leur savoir. C’est l’une des raisons principales qui l’ont motivé à être ambassadeur Different Leader.

A travers son titre d’ambassadeur et son potentiel, Jack peut partager son parcours auprès des jeunes qu’il considère comme ses petits frères et soeurs. Selon lui, tout le monde peut y arriver :

“Je n’ai pas de facilité, j’ai travaillé dur pour en arriver là et je serai heureux de contribuer à la réussite des autres.”

Engagé avec Passeport Avenir, Jack souhaite changer les choses, à son échelle et contribuer à faire émerger d’autres exemples de réussite et de diversité comme lui.

 

Texte de Samy EL OTMANI, Ambassadeur Different Leader

Twitter : @samyelotmani

Rendez-vous mercredi pour découvrir un nouvel ambassadeur !