Retour d’expérience sur le tutorat par Samba Diagne, élève ingénieur à l’ESIR, école supérieure d’ingénieur de Rennes, ambassadeur Passeport Avenir.

Dans cet article j’ai fait une synthèse de mon accompagnement avec Passeport Avenir. Comment j’ai rencontré Passeport Avenir ? Qu’est-ce que cela m’a apporté ? Vous y trouverez également les témoignages de mon tuteur et de mon mentor.

Le tutorat : un système d’engrenage qui ne s’arrête jamais

J’ai connu Passeport Avenirs par le biais de Monsieur Franck COLOMBEL, responsable de recrutement et référent de Passeport Avenirs à  ESIR (école supérieure d’ingénieur de Rennes) lors du discours de rentrée en septembre 2013. J’ai intégré le dispositif par curiosité. Je remplissais les conditions. J’ai pensé « ça va me faciliter mon insertion professionnelle, je n’ai rien à perdre ». En fait, je me suis impliqué et mon engagement m’a amené à être nommé ambassadeur « Passeport Avenir » à Rennes depuis Février 2014.

Avec mon tuteur, j’ai des échanges très riches et variés : de la pédagogie à la gestion de mon budget. Il m’explique les démarches à suivre pour travailler certaines matières dans lesquelles j’ai des difficultés. J’aime son ouverture, ses conseils. Je profite de mes rendez-vous avec lui pour observer sa façon de gérer son travail, son emploi du temps. Il m’impressionne avec son agenda très chargé.

Il ne faut pas rester seulement en France, il faut tenter de voir ce qui se passe ailleurs

Passeport Avenir m’a donné l’opportunité de rencontrer des professionnels (tuteur) dans le domaine où je souhaiterai évoluer, celui des réseaux & télécommunications (Networks& Télécommunications). Sachant que pour réussir mon projet professionnel il me faut un bon niveau en anglais, Passeport Avenir  a mis à ma disposition une formidable personne (mentor) qui se consacre une heure de temps par semaine pour m’accompagner « in order to improve my english  ».

Il ne faut pas rester seulement en France, il faut tenter de voir ce qui se passe ailleurs, Passeport Avenir  m’a ainsi donné l’opportunité de passer une semaine dans la capitale économique de la Chine à Shanghai. Yes, i can do it, j’ai fais partie des lauréats qui ont gagné le concours We Made It 2014. Je suis parti une semaine à Shanghai, un voyage très riche professionnellement et culturellement. Nous étions hébergés par des familles chinoises.  Trois jours ont été consacrés aux visites culturelles et quatre aux visites professionnelles.

Nous avons visité :

  • Alcatel Lucent : visite des unités de recherche/développement et de production. Un département constitué d’ingénieurs qui déploient et recherchent les solutions les plus avancées dans le domaine des télécommunications (exemple : prototype d’une borne wifi LTE-4G). Côté production, les présentations concernaient la stratégie, l’organisation, les aspects juridiques et commerciaux avec par exemple la concurrence chinoise.
  • UbiFrance : de l’intégration des expatriés français en Chine aux études de marché.
  • et aussi Coca Cola, l’université de Shanghai LAB, HP (l’une des 5 entreprises de production de HP dans le monde), Fudan Université où nous avons échangé en anglais avec des étudiants chinois sur les conditions de vie, l’éducation.

Ce voyage m’a permis d’enrichir mon réseau professionnel et m’ouvre des opportunités en Asie.  J’ai passé de bons moments avec ma famille d’accueil. Je n’ai communiqué qu’en anglais, un avantage pour moi qui souhaitait travailler cette langue.

Je partage avec vous le témoignage de mon tuteur et de ma mentor.

Frank Rousée : mon parrain (tuteur)

“Mon filleul, Samba DIAGNE, fait des études à l’école supérieure d’ingénieurs de Rennes. Il fait partie de la dizaine de jeunes qui sont partis une semaine à Shanghai en voyage d’études payé par Alcatel Lucent, Air France et Passeport Avenirs. J’ai apporté ma vision, l’ai soutenu moralement et via des lettres de recommandation, mais ce voyage est bien le fruit de son travail. Ça motive !”

Marie-Noelle Cavallaro : ma mentor

“Le programme de mentoring linguistique est une initiative née d’un partenariat entre l’association Passeport Avenir et plusieurs grandes entreprises, dont Orange,  C’est une des actions d’Orange en faveur de l’égalité des chances qui vise à aider des étudiants qui souhaitent s’engager dans une carrière à l’international, en les encourageant à perfectionner leur pratique de langues vivantes.

Travaillant dans un contexte international chez Orange Business Services, ayant grandi en Angleterre et étant de langue maternelle anglaise, j’avais envie de rejoindre ce programme pour partager mon vécu et encourager des jeunes à maîtriser l’anglais, élément essentiel pour poursuivre une carrière à l’international.

Avec Samba, nous nous rencontrons ‘virtuellement’ une fois par semaine.  J’organise des séances de OVP (open vidéo présence), ce qui nous permet de nous voir et de parler, à travers nos ordinateurs respectifs, sans passer par le téléphone.  Nous avons  également l’option de partager nos écrans pour passer en revue des documents et je me sers du système de tchat pour des besoins de traduction ou d’orthographe.  Après chaque cours j’envoie à Samba la liste de vocabulaire et de phrases que nous avons vues ensemble.  Si besoin, entretemps Samba me contacte pour me demander de l’aide avec des exercices ou traductions.

Nous ne fixons pas les sujets de conversation à l’avance, on voit où la conversation nous amène à chaque fois, et nous parlons de sujets extrêmement variés.  Samba progresse de semaine en semaine et devient de plus en plus à l’aise en parlant anglais.  Il commence déjà à réfléchir comment poursuivre sa carrière d’ingénieur dans un contexte international.

Je suis ravie qu’Orange me permet d’être impliquée dans ce très beau projet, que je trouve très enrichissant personnellement et d’autant plus que Passeport Avenir vient d’être élu lauréat 2015 du programme #LaFrancesengage (le grand chantier présidentiel, lancé en 2014) !”

Quel sera mon  avenir avec Passeport Avenir ?

De mon côté je pense avoir un très bel avenir en perspective avec Passeport Avenir, en tant qu’Ambassadeur – membre de la Communauté Different Leaders, j’ai la mentalité d’aider les autres à réussir. Je comprends l’importance pour des jeunes de pouvoir rencontrer des personnes qui donnent du temps pour nous aider à avancer dans la vie et avoir envie de poursuivre cette initiative. »